Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 13:24

     Grâce aux nouvelles données transmises d'Espagne par Luiz Martin Arriola, l'arbre généalogique, repris dans les pages 58 à 60 du livre "La véritable saga des Parfonry de Neerheylissem ", a pu s'étoffer quelque peu. Le lien avec une famille de Parfondri, apparu en Espagne au XVIIIème siècle, a permis d'interpréter certaines données et d'inclure, par ricochet, la lignée des Bordes-de Parfondry. 

      L'arbre, ainsi consolidé, vous est proposé ci- dessous. Il s'étend globalement entre le début du XVIème et la fin du XVIIème siècle, avec quelques incursions au XIVIIIème et même au XIXème siècle. En cliquant dessus, il se téléchargera directement sur votre ordinateur.

Arbre généalogique de la lignée de Parfondry complétée avec les dernières informations transmises par Luiz Martin Arriola

    Complémentairement, Luiz Martin Arriola m'a transmis des actes de baptême d'un certain nombre des personnages de cet arbre. J'en ai repéré trois, fils de Jacques de Parfondrieu et d'Anne de Loncin, à savoir ceux de :

    - Jacques, né le 15/02/1631 à Liège, Il est repris sous la numérotation 1.1c.1a.1e.1c.. Marié à Marie Durbuto, il décédera le 01/10/1694 à Liège. Ayant occupé la fonction de Commissaire de la Cité de Liège1, c'est la preuve de l'importance de cette famille à cette période. Leur beau-fils, Godefroid Tombeur, marié à Anne, Marie de Parfondry, sera également Commissaire de la Cîté en 1684. Et Jacques Tombeur, leur fils, sera bourgmestre de Liège en 1721. 

     Leur descendance, assez bien identifiée, aboutit à l'arrière-arrière-petit-fils, le Baron Jacques, Lambert de Parfondry (1.1c.1a.1e.1c.1a.2.1c.1), bourgmestre de Yernée, né en 1729 et décédé en 1824. Ce dernier n'aurait eu que des filles, dont la descendance se transmet encore de nos jours au travers des familles GurnadeDebatty et Braibant, ce qui nous libère d'une recherche à ce niveau.

      - Guillaume, né 30/05/1638 à Nandrin, frère du précédent (numérotation : 1.1c.1a.1e.1f.); pas de date de décès connue;

      - Jean, né le 19/11/1648 à Nandrin, frère des deux autres ( numérotation : 1.1c.1a.1e.1i.); pas de date de décès connue;

   Ces 3 frères, Jacques, Guillaume et Jean, sont les seuls fils parmi les 9 enfants identifiés du couple de Parfondrieu - de Loncin. 

      Quant au couple, Jacques de Parfondrieu - Marie Durbuto, il aura, dans sa descendance, plusieurs fils (Jacques, né en 1662, Antoine, né en 1667, tous deux frères de Jean (Juan) Baudouin (Baldorinos), né en 1673, décédé à Ceuta en 1721, dont on connaît désormais la descendance), petit-fils (Walter, Martin, né en 1686 ; Jean, Guillaume, né en 1693, décédé en 1756; Nicolas, Walther, né en 1695), arrière-petit-fils (Jacques, Philippe, né en 1729, décédé en 1758), pour lesquels on ne possède aucun document, autre que leurs actes de baptême.  On ne connait pas le lieu et la date de décès de Guillaume, de Jean et de Nicolas Walther. On peut même y ajouter un chanoine, François Marie, né en 1773 et décédé en 1833. Mais de celui-là, on peut considérer qu'il n'a pas eu de descendance.
 

     Il est, selon moi, envisageable que parmi tous ces prénoms, l'un ou l'autre puissent être à l'origine des 4 branches de Parfonry - Parfondry, encore existantes de nos jours. Tel est mon intuition. Ne m'étant pas trompé pour les précédentes, on peut espérer une découverte en provenance d'un généalogiste patenté et passionné. Si l'un d'entre eux avait la gentillesse de me déchiffrer le texte de ces actes de baptême, je lui en serais fort reconnaissant. On peut espérer un tel dénouement car si, tel n'est pas le cas, il faudrait remonter à des générations antérieures, ce qui ne nous laisse que peu d'espoir de remonter le temps.

N.B. : Muchas gracias a Luiz Martin Arriola por todas las informaciones transmitidas por haber podido avanzar en los datos de nuestro arbol genealogico en nuestro appelido.

1 Commissaire de la Cîté de Liège : Personnage nommé à vie qui avait pour tâche principale de désigner, à raison d'un par métier, les 32 électeurs des bourgmestres. Il veillait également au respect des privilèges urbains. (ndlr : 32 correspondant au nombre de corporations de métiers reconnus à Liège)

Actes de baptême de Jacques, Guillaume et Jean de Parfondrieu
Actes de baptême de Jacques, Guillaume et Jean de Parfondrieu
Actes de baptême de Jacques, Guillaume et Jean de Parfondrieu

Actes de baptême de Jacques, Guillaume et Jean de Parfondrieu

Autres actes de baptême
Autres actes de baptême
Autres actes de baptême
Autres actes de baptême
Autres actes de baptême

Autres actes de baptême

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PARFONRY
  • : Le cadre directeur de ce blog consiste à réunir ce qui peut être transmis sur un patronyme. La présentation de tous ces personnages n'est finalement qu'une manière de transférer un patronyme. Qu'il soit culturel, social ou historique, ce patronyme ne fait que proposer un film dans lequel les séquences sont des instants de vie. L'environnement, le vécu de chacun a probablement plus d'impact sur ce que nous ressentons. Les gênes se diluent plus vite que le lien avec le mode de vie et les rencontres. Cette vision oblige à élargir le champs d'investigation en déviant de l'aspect purement généalogique. La découverte de nouveaux indices motive et assimile parfois cette recherche à une enquête. L'histoire ne peut être racontée de manière linéaire. Chaque élément, chaque personnage a droit à son histoire dans le récit tout en suivant le dénivelé et les courbes imposés par les aléas de l'Histoire et de la vie. Contrairement au patrimoine, un patronyme se voit contraint de s'adapter aux vicissitudes des évolutions sociales et des guerres. Le contenu des quelques 350 articles de ce blog a été rassemblé dans un livre intitulé "La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem - L'histoire d'un toponyme devenu un patronyme ".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens