Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 16:22

     Sur le site des Collections du Musée d'Orsay (numéro d'inventaire PHO 1996 5564), on y découvre une photo sur papier albuminé (H : 18 cm ; L : 21,5 cm) représentant un revêtement de cheminée en marbre. Au verso, imprimé au tampon et à l'encre noire, il y est mentionné : Marbrerie PARFONRY sculpture, 62 rue Saint-Sabin Paris n° 119 A. La photo est datée vers 1870.

      Une simple photo qui atteste une nouvelle fois que ce marbrier fait bien partie de la liste de ceux qui ont laissé une trace indélébile de leur savoir-faire. Outre cette confirmation, déjà mentionnée à plusieurs reprises dans ce blog, le commentaire attenant nous apporte une information nouvelle, pouvant s'avérer essentielle. Comme tous les objets inclus dans un inventaire de musée, l'origine de cette photo est précisé. On y apprend qu'elle appartenait au départ au Fonds Alphonse GOSSET1. Faisant partie ensuite de la collection d'un certain Serge GOSSET, ce dernier en a fait un don manuelà l'Etat français en 1986. Il s'en suivra en 1996 une inscription sur l'inventaire photographique du Musée d'Orsay3.

Photo d'un revêtement de cheminée du marbrier FX PARFONRY (credit : Musée d'Orsay)

Photo d'un revêtement de cheminée du marbrier FX PARFONRY (credit : Musée d'Orsay)

      Si le sujet de la photo n'apporte en soi que peu de nouveaux éléments d'information, si ce n'est celui de découvrir un nouveau modèle de cheminée, la mention de GOSSET en est tout autre. Ce nom a déjà été mentionné précédemment, en relation avec Paul PARFONRY, le fils du marbrier (voir article : Paul Parfonry, l'artiste peintre).

      Sur une feuille trouvée dans la propriété de Briou du Lude, il était apparu l'une des toiles du peintre, intitulée Une tasse de thé. Et il était justement fait mention que cette peinture était la propriété de la famille GOSSET. Et sur une carte postale, à caractère publicitaire, représentant ce même tableau, et faisant partie de la collection du Museo de Historia de Madrid, on pouvait lire au dos de la carte Cigarettes St Michel, Gosset - Bruxelles (voir article : Une tasse de thé de Paul à Madrid).

     A deux reprises, ce nom GOSSET était donc déjà apparu au travers de l'histoire familiale. Cette nouvelle découverte ne peut que renforcer non seulement le lien mais aussi notre curiosité. La famille GOSSET a bel et bien été en relation avec la famille PARFONRY à une certaine époque.

     Petit rappel de ce qui est connu sur cette relation. L'histoire des GOSSET commence avec Félicien GOSSET (1844, Arbre - 1920, Bruxelles), installé à Spy, avant de créer à Bruxelles en 1885, une usine de fabrication de cigarettes, les marques Saint-Michel et Zéphyr, bien connues de tout belge d'un certain âge4. L'apparition de la localité de Spy n'était pas si anodine en soi, suite à la découverte d'un grand tableau religieux de Paul PARFONRY dans l'église de cette même localité (voir article : Signature authentifiée à Spy). L'histoire récente de cette famille GOSSET, suite à la dilapidation de l'héritage familial dans les années 1990, et la mort de Roger GOSSET en 1991, le petit-fils de Félicien (voir article : Paul Parfonry, l'artiste peintre), nous avait convaincu de la difficulté de retrouver des traces de nos jours permettant de nous expliquer l'origine de cette liaison entre les deux familles.

     Alphonse GOSSET (1835, Reims-1914, Reims), dont il est question ici, est un grand architecte ayant vécu à Reims, auteur de la plupart des monuments de cette ville (Opéra, bâtiments Champagne Pommery, nombreux hôtels particuliers, châteaux,....). Il a constitué une importante documentation rassemblant des photographies réalisées entre 1860 et 1900, dans le but de nourrir sa pratique d'architecte. Rassemblée, cette collection fut bien transmise au Musée d'Orsay en 1986. Il a également collaboré à l'Encyclopédie d'architecture, entre 1882 et 1888, au même titre que d'autres architectes français, tels Charles NORMAND et Paul SEDILLE, que l'on retrouvent en certaines occasions au contact des PARFONRY (voir articles : Paulo, pas si barbouilleur que çà !! ; Le vase du marbrier a bien existé au Palais royal à Bruxelles). Son fils Pol (1881-1953) est devenu également architecte.

     Quel lien peut-il exister entre ces GOSSET de Reims (Alphonse et son fils Pol) et la famille GOSSET (Félicien et son petit-fils Roger) en Belgique ? Qui est ce Serge GOSSET, auteur de la donation au Musée d'Orsay ? Autant de questions à résoudre. 

  1986, l'année de donation du Fonds Alphonse GOSSET, correspond en fait à l'année d'inauguration du Musée d'Orsay, considéré comme le Musée des Arts du XIXème siècle5. Même s'il existerait 11 personnages au nom de Serge GOSSET en France, la solution d'une partie de l'énigme semble avoir été trouvée au-travers de Généanet6. Serge GOSSET serait en fait un lointain cousin de Roger GOSSET. Albert (1878, Spy - 1946, Forest), le grand-père de Serge, et Camille (1887, Bruxelles-1958, Woluwe St Lambert), le père de Roger, sont deux des fils de Félicien, celui qui est à l'origine des cigarettes Saint Michel et Zéphyr.

      Quant au lien pouvant exister entre les GOSSET de Reims et la famille GOSSET en Belgique, rien n'est précisé dans les arbres généalogiques parcourus. Ce qui ne clarifie non plus le lien entre Alphonse et Serge. On ne peut croire qu'il n'y ait aucun lien de parenté pour autoriser ce transfert au Musée d'Orsay. D'autant que l'on identifie une avenue Alphonse GOSSET dans la commune de Dilbeek, près de Bruxelles, en Belgique. Qui est donc cet Alphonse, célèbre architecte de Reims,  par rapport à Félicien, le fondateur des Tabacs GOSSET à Bruxelles ? C'est ce que l'on appelle " tourner en rond " sans pouvoir disposer de la clef pour en sortir. Et donc de ne pouvoir toujours pas mieux comprendre le lien entre les familles GOSSET et PARFONRY. A moins de trouver la mémoire vive qui puisse nous extraire du cercle !!

1 Le Fonds Alphonse GOSSET comprend une importante documentation personnelle constituée de journaux, dessins, notes diverses, d'estampes et de photographies ;

2 PASQUIER Julie (2013): Adaptation constante de l'indexation de l'image à l'ère numérique : le cas de l'agence photographique de la RMN-GP, Mémoire présenté à l'Université de Bordeaux III, IUT Michel Montaigne ;

3  www.musee-orsay.fr/fr/collections/catalogue-des-oeuvres/.... , fiche oeuvre : n°86272 ;

4 Du moins pour ceux qui ont survécu à leurs nocivités (tabac brun sans filtre) ;

5 Le Musée d'Orsay possède la plus importante collection des oeuvres impressionnistes au monde ;

6 Arbre généalogique d'Elise GOSSET ;

Partager cet article

Repost 0

commentaires