Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 08:34

     Précédemment, il avait été rassemblé les quelques phrases de soutien émises par l'un ou l'autre des personnes concernées directement par les thématiques abordées dans ce blog (voir articles : Des Commentaires bienveillants 1ère et 2ème partie). S'y retrouvaient de la sorte tous ceux et toutes celles qui avaient un lien avec le patronyme porté et désormais supporté avec fierté.

    Conscient que ce genre de support et d'appui, qui étaient formulés au travers des commentaires et des mails,  ne se limitaient pas exclusivement à ce groupe cible, j'ai veillé à extraire l'essence des propos transmis par tous ceux qui avaient transmis leurs émotions. Ce qui suit en est une ultime synthèse de ces attentions, étalées entre 2009 et 2015. Une délicatesse que je vous fais partager. 

    Le premier à s'être manifesté fut Jean DELANDE(+), le responsable du Club de recherches historiques et généalogiques (CRHG) de Neerheylissem. L'ayant rencontré personnellement le 14 décembre 2009, il me fit savoir en réponse, ayant pris connaissance du document provisoire élaboré après déjà près de quatre années de recherche, que ce travail au sujet des PARFONRY est très riche de renseignements. Le fait de pouvoir accumuler autant d'informations sur une famille est assez peu fréquent. Occupant le plus souvent des tâches de journalier, les preuves de leurs présences restaient indécelables et obscures. Cet appui se concrétisa par la reprise de certaines parties dans la revue éditée par le CRHG.

    Au fur et à mesure de la publication d'articles sur le blog, une attention multiple fut constatée.

     Charles MALHERBE, le responsable de GENEAGESVES, manifesta aussitôt de son intérêt en écrivant : Vous bénéficiez d'une grande expérience qui peut être profitable à tous. Un peu plus tard, Marc BRAIBANT, un collaborateur de GENEANET, m'envoya ce mot : Félicitations, je suis admiratif ! C'est vraiment un excellent travail de fond sur votre patronyme que vous avez entrepris. Une autre, Marcelle GRAINDORGE, adepte du même site, y alla du même ton : Bravo pour votre site. C'est génial.

     Et Gabrielle ROUSSEL, mon amie bretonne du Maroc, y alla du même entrain, en affirmant au moment de son affiliation à la newsletter du blog : Ceci dit, c'est un travail impressionnant, tu vas peut-être te découvrir une ascendance quasi royale. Tout comme mon voisin Pierre HENIN, qui y allait d'une logorrhée de son cru : Encore, encore ! Cela commence à devenir intéressant, même très intéressant. Au plaisir de vous lire ! Mais aussi Jacques LARUELLE, un ancien collègue de travail de l'époque de la rue des Petits Carmes à Bruxelles, que j'avais aguiché à aller visionner, et qui mentionnait Ton blog est des plus intéressants. J'ai tout de suite reconnu ta plume toujours aussi bien affutée.

     Ensuite, Maurice DUPREZ, du Comité de quartier Buttes-Halage Créteil, qui longtemps intrigué par l'architecture de la villa de Créteil, y trouva la réponse dans le blog en le qualifiant d' intéressant et fouillé. Tout comme Hélène RICHARD  qui après la découverte de la tombe des LOGE à Barbizon (voir article : La tombe de Mary-Cécile Loge est découverte), et Annick COURBE, Conservatrice du cimetière de Créteil (voir article : Les inconnus de Créteil sont élucidés), s'activèrent à transmettre le maximum de renseignements, ayant pris probablement conscience de l'originalité de la démarche.

     Par la suite, Robert SERVOTTE, un ami d'adolescence de la période du secondaire à l'Athénée de Tamines, se disait convaincu que mon hobby était fort apprécié par les lecteurs. Continuant de voyager, le blog se mit ainsi à traverser les continents. Une jeune agronome marocaine, Ftaima ELAMRAOUI, après avoir lu un article dans lequel il était fait référence à son pays, m'encouragea en me souhaitant une bonne continuation dans mes recherches et mon travail tout en ajoutant à mon attention que c'était un honneur de vous connaître. Plus éloigné, de l'autre côté de l'Atlantique, Carol POULIN, restaurateur d'objets d'arts, vivant au Québec, me félicitait pour l'immense travail sur la recherche des origines de votre ancêtre Parfonry (voir article : Ferdinand réapparaît à deux reprises). En y ajoutant des années de plaisir comme on dit ici, pour souligner tout le travail accompli.

     Et Isabelle WAYS, auprès de qui j'avais pu récupérer une montre de l'horloger PARFONRY (voir article : Le parcours d'une petite montre en or), se disait très touchée en me félicitant vivement pour mes recherches tout en trouvant le texte tout à fait passionnant et sincère, comme vous même, en fait ! Mais aussi Guy FOUCART, élève chez mon grand-père à l'école communale de Beauvechain à la fin des années 40, qui pour marquer simplement de son intérêt, le résuma de la façon la plus explicite comme étant un très bon blog.

     Plus récemment, Marielle FREUDENTHAL, ma collègue des années remontant à l'époque des interviews des JPO1, y trouve, suite au lien transféré sur mon mur Facebook, un excellent moyen d'attirer la curiosité pour aller lire le blog. De son côté, faisant remonter sa fibre de linguiste, Fernand HESSEL, un autre ancien de cette AGCD2 de mes débuts, y relate une recherche fondée, méritoire et couronnée de succès, intéressante pour ceux qui n'appartiennent pas à la lignée. Quant à Quentin DEBRAY, récent propriétaire à la recherche de l'histoire de la maison occupée tout un temps par l'horloger, il se laisse prendre au jeu de l'aventure en me disant Vous m'avez lancé, je poursuivrai !! Au final, très récemment, Paule MARCHAL, rencontrée au côté de Daniel en différents endroits de mon parcours africain, et intéressée à son tour pour aller visionner ce travail, ne put s'empêcher d'en être convaincue : C'est super tes recherches sur ta famille ! Bravo, cela doit être une passion.

    Soit au final une vingtaine de personnes, parmi toutes celles qui suivent les péripéties de cette saga, qui affichent de leurs intérêts pour ce genre inhabituel de démarche au sein de la science parfois assez rigide de la généalogie. Nombre peut être assez restreint mais qui, par leurs régularités, représente la partie émergeante des quelques 34 000 visites comptabilisées et 60 000 pages lues à ce jour. Et qui viennent s'ajouter à ceux et celles qui appartiennent à la première liste directement concernée par le patronyme et le toponyme.  Avec le résultat secondaire de faire apparaître d'anciens individus ayant, à un moment ou à un autre, côtoyé l'un des instants de cette saga. Mais aussi quelques autres qui généralement, par simple réaction de curiosité, ont tenu à apporter leurs réponses à des épisodes encore opaques pour la compréhension de certains faits. 

   Manifestement le poor lonesome cowboy du démarrage a largué les amarres de son ilôt familial pour intensifier les rencontres et les partages. Il ne lui reste plus qu'à choisir le moment de son abordage (et pas celui de son sabordage, mille sabords) !!!

1 JPO : Junior Professionnal Officer, Programme des Nations-Unies destiné à former de jeunes diplomés aux institutions internationales ;

2 AGCD : Administration Générale de la Coopération au Développement : Ancien organisme d'Etat ayant en charge le financement, l'organisation et la supervision des aides de la Belgique à l'égard des PVD ;

Partager cet article

Repost 0

commentaires