Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 14:07
La villa, Avene de Ceinture, à Créteil

La villa, Avene de Ceinture, à Créteil

    La villa de Créteil, construite vers 1860 par le marbrier François-Xavier PARFONRY, montre, comme il a déjà été dit, une influence flamande, par la présence d'un élément de pignons à redents (ou à pas-de-moineaux), au niveau de la façade (voir article : La villa flamande de Créteil)

     Néanmoins, son style architectural compliqué laissait présager d'une autre influence. La façade triangulaire en briques rouges et jaunes, élancée vers le haut, et la construction d'une tourelle, apparaissent comme des éléments d'un autre style. Peu féru de connaissances dans ce domaine, la question est restée longtemps non résolue.

     Un récent parcours touristique à Mers-les-Bains et ses environs, à la lisière entre la Picardie et la Normandie, a permis de reconstituer l'ensemble architectural de cette villa. En bordure de l'océan Atlantique, différents styles se succédèrent au niveau des résidences secondaires construites par l'aristocratie et la haute bourgeoisie de l'époque. Le premier essor important débuta en 1860 avec l'apparition d'un style anglo - flamand. Caractérisé par l'emploi massif de la brique, l'absence de balcons et l'adjonction d'une tourelle, venant compléter le pignon flamand typique, ce style essaima " de manière sobre et répétitive"

   Style qui commença à se développer avec l'année de construction de la villa du marbrier à Créteil. On en déduit que François-Xavier a été au contact de ce type de nouveauté architecturale, dés le début de son apparition sur la côte atlantique. Une nouvelle preuve indéniable de son caractère innovant qui n'a pas cessé de l'habiter tout au long de sa carrière de marbrier. Même si la structure octogonale de la tourelle n'entre pas dans le concept strict de ce style, mais plus implicitement en référence au style Tudor du roi d'Angleterre Henri VIII.

   Sur le plan historique, ce style anglo - flamand, entre 1860 et 1870, correspond à la période dite libérale, post autoritaire, de Napoléon III. Si rien dans ce style ne correspond au luxe, au goût du faste de ce style Second Empire, s'inspirant des architectures de l'Antiquité, on doit y déceler sans doute la grande admiration de Napoléon III pour la modernité britannique2 ainsi que son appui à l'essor de la bourgeoisie pendant cette période de règne. Arrivant quelque temps après les séjours fréquents du roi Louis-Philippe3 au château d'EU, situé à proximité, lequel avait décrété l'Entente cordiale avec la reine Victoria4, on ne peut qu'y voir une hypothèse alléchante de liens avec l'apparition de ce style. Dés 1856, il convient de le rappeler, François-Xavier avait établi une collaboration en fournissant le marbre en Carrare pour le socle de la statue de Joséphine de Beauharnais5, commandée par l'Empereur et installée Place de la Savane à Fort-de-France, sur l'île de la Martinique (voir articles : Le socle de François-Xavier attend sa Joséphine, Le chef-d'oeuvre des Caraïbes, Il est toujours question du socle de Joséphine). La défaite cinglante de Sedan en 1870, devant les Prussiens, changera rapidement la donne. Une nouvelle conception architecturale verra s'installer par la suite des villas avec balcons, bow-windows que viendront parachever les décors floraux et végétaux, les courbes et les céramiques de l'Art Nouveau.

    Plusieurs bâtiments de la région font référence à ce style anglo - flamand. Le plus caractéristique et l'un des plus beaux exemples est sans aucun doute la ferme de Beaumer, située précisément à Woignarue, entre Mers-les-Bains et la baie de Somme. Le très bel ensemble de l'hôtel - restaurant Les Tourelles, dominant les hauts de la ville du Crotoy, en baie de Somme, en est un autre exemple. Dans cette optique, on pourrait parler plus volontiers de style Tudor, rappelant les tours octogonales du château de Hampton Court, près de Londres.

    On ne peut qu'en conclure que François-Xavier avait pris, lui aussi, la direction de ce nouveau centre balnéaire qui se développera considérablement avec l'arrivée du chemin de fer en 1872 en gare du Tréport, face à Mers-les-Bains.

 

1 Selon le site Villes et paysages d'art et d'histoire ;

2 En 1860, Napoléon III signera un traité de commerce avec l'Angleterre, abolissant les droits de douane sur les matières premières ;

3 Louis-Philippe régna de 1830 à 1848 ;

4 La reine Victoria sera reçue à deux reprises au château d'EU ;

5 Seconde épouse de Napoléon Bonaparte, Napoléon III est son petit-fils ;

La Ferme de Beaumer à Woignarue

La Ferme de Beaumer à Woignarue

Partager cet article

Repost 0

commentaires