Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 00:31

       En confection depuis près de dix années, le document rassemblant toutes les recherches effectuées tout au long de ce périple, est enfin arrivé à bon port. Ce blog n'a servi que de support pour maintenir en haleine les lecteurs désireux d'apprendre progressivement. Par manque de hiérarchisation au niveau des publications des articles, il devenait difficile d'en percevoir une vision sereine et synthétique. Ce document devrait permettre de combler cet handicap. Il est amarré à quai depuis ce jour. Il pourra prochainement être consulté sur un cloud avant qu'une édition sur papier ne soit envisagée. 

       Vu la nature un peu extensible des recherches entamées, son titre a été élargi sur deux niveaux, de manière à en clarifier l'approche. 

                            La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem                                                    

                                     L'Histoire d'un toponyme devenu un patronyme

        Au final, une Histoire couvrant une partie de l'évolution de notre société occidentale, démarrant avec les Chevaliers de PARFONDRY au Moyen-Âge, pour se terminer aux décès de Jacques PARFONRY et de Henry PAESMANS, les deux moteurs ayant propulsé la fusée de lancement. L'approche généalogique a été volontairement minimisée afin de donner plus de pertinence à la réalité humaine. Ce qui donne parfois des rencontres avec des personnages ou des faits qui continuent de marquer notre histoire à tous. 

      Un livre de 333 pages est développé sur quatre grands chapitres. Les deux principaux sont encadrés par un Avant-Propos, englobant plus volontiers quelques réflexions sur la justification d'une telle démarche, et une Annexes reprenant les extraits trouvés dans la nombreuse bibliographie consultée ainsi que les commentaires reçus tout au long de ce travail. La partie centrale, quant à elle, comporte un premier chapitre retraçant le parcours de ce nom apparaissant dans les écritures en 1261, à travers son étymologie, sa géographie, son histoire pour aboutir à sa répartition actuelle, attestée de descriptions sur quelques uns des personnages. Un second chapitre, se concentre spécifiquement sur le parcours de la branche de Neerheylissem, la mienne, l'une des quatre branches du patronyme encore existantes de nos jours.   

         Le document est illustré par de nombreuses photos inédites pour lui donner un aspect plus ludique mais aussi instructif, en relation avec des éléments du texte. Des tableaux viennent compléter le tout afin d'éclairer la présentation des quelques données généalogiques qui y sont contenues. En résumé, on découvre une histoire vraie, bien réelle, offrant un mélange entre le caractère des gens et le contexte historique. Une façon de s'apercevoir que notre patronyme propre n'est pas lié à un morceau de territoire, ni à des monuments remarquables ayant traversé les siècles. 

          Habiter signifie se fondre charnellement dans la topographie d'un lieu,  l'anfractuosité de l'environnement. Ici rien de tout cela. Je ne fais que passer. ( Gaël FAYE : Petit pays, Ed. Grasset, 2016; Prix Goncourt des lycéens 2016)

      Pour attiser l'attention de tous ceux et celles qui ne manqueront pas de prendre connaissance du document, trois pages en donnent un avant goût pour sa lecture : la présentation du titre avec les reproductions de l'acte de baptême en latin du premier de notre lignée, l'emplacement du hameau à notre patronyme sur une carte du 18ème siècle ainsi que le blason de ces Chevaliers localisés dans ce lieu au 13ème siècle. Tout cela complété par les deux pages du sommaire. 

      Si vous êtes intéressés pour aller visionner le document, faites le moi savoir par un commentaire au bas de cet article ou en m'envoyant un mail à l'adresse suivante : roland.parfonry@gmail.com.           

Partager cet article

Repost 0

commentaires

parfonry jean pierre 27/12/2016 10:51

yes, yes, yes and happy end of the year

the frenche sologbot cousin

parfonry Françoise 21/03/2017 19:56

Bonsoir Cousin,
Je suis admirative devant toutes ces recherches concernant nos familles et si je ne suis pas très présente dans nos échanges épistolaires, je pense souvent à vous.... Viendrez-vous à Paris ? Je vous embrasse et bien sûr je commande deux livres. Françoise.