Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 09:01

     Comme les nains d'Amélie Poulain, le livre a entamé ses voyages. Première étape de son parcours terrestre, l'île tunisienne de Djerba.

     Avec l'ordinateur, ils forment un couple associant le passé et le présent. Une image du temps tel que Ronsard le décrivait :

                  Le temps s'en va, le temps s'en va, madame.                                                                                 Las ! le temps  non, mais nous nous en allons

      Pour les férus de lecture, et d'apprentissage sur ce temps qui passe, je recommande de lire le chapitre Le temps extrait du Guide des égarés, l'un des derniers livres de Jean d'Ormesson. Un condensé de réflexions sur ce temps qui n'est en définitive qu' " un avenir caché qui se change au plus vite en un passé logé dans notre cerveau ". Et si l'espace vide existe, le temps vide n'est pas concevable. Il faut donc bien le meubler par des pensées, des lectures, des écritures, des paroles, des photos, ce temps pour qu'il continue à se perpétuer.

 

PS : N'oubliez pas de m'envoyer des photos de ses voyages pour lui permettre d'agrémenter le temps, notre temps.

Le livre a commencé son voyage à l'emprise du temps
Le livre a commencé son voyage à l'emprise du temps
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PARFONRY
  • : Le cadre directeur de ce blog consiste à réunir ce qui peut être transmis sur un patronyme. La présentation de tous ces personnages n'est finalement qu'une manière de transférer un patronyme. Qu'il soit culturel, social ou historique, ce patronyme ne fait que proposer un film dans lequel les séquences sont des instants de vie. L'environnement, le vécu de chacun a probablement plus d'impact sur ce que nous ressentons. Les gênes se diluent plus vite que le lien avec le mode de vie et les rencontres. Cette vision oblige à élargir le champs d'investigation en déviant de l'aspect purement généalogique. La découverte de nouveaux indices motive et assimile parfois cette recherche à une enquête. L'histoire ne peut être racontée de manière linéaire. Chaque élément, chaque personnage a droit à son histoire dans le récit tout en suivant le dénivelé et les courbes imposés par les aléas de l'Histoire et de la vie. Contrairement au patrimoine, un patronyme se voit contraint de s'adapter aux vicissitudes des évolutions sociales et des guerres. Le contenu des quelques 350 articles de ce blog a été rassemblé dans un livre intitulé "La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem - L'histoire d'un toponyme devenu un patronyme ".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens