Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 18:31

     Comme il l'a été énoncé à de nombreuses reprises, notre patronyme est originaire du territoire dénommé Principauté épiscopale de Liège. Oubliée des préceptes d'histoire moderne, cette Principauté a joué un rôle non négligeable. Pour en connaître un peu plus sur ce lieu, appliquons nous à en faire découvrir ses principales caractéristiques.

     Née en 972, à la suite d'une décision de l'Empereur d'Allemagne OTTON II de lui donner une assise officielle, cette Principauté était une réminiscence de la scission de la Lotharingie, elle-même issue du partage de l'Empire de Charlemagne. Liège devenait un Etat du patchwork que constituait le Saint-Empire romain germanique. A la fois Comte et Prince d'Empire, ces Princes-Évêques, nommés avec l'assentiment de l'Empereur d'Allemagne, étaient aptes à gérer au vu des pouvoirs temporels qui leurs étaient conférés1

    A cette époque, Liège, avant Paris, était devenu un centre culturel important en Europe.  Elle possédait les écoles les plus renommées. Charlemagne est né en 742 à proximité de cette ville. A son apogée, son territoire s'étendait sur 23 villes (dont Huy, Châtelet, Thuin, Dinant, Ciney, Couvin, Verviers, Fosses-la-Ville, Visé, Tongres, Hasselt, Saint-Trond, Maaseik, ....). Ne disposant pas d'une armée de métier, chaque ville devait assurer la sécurité de sa population et avait le droit de s'entourer d'un mur d'enceinte. Ce territoire deviendra très tôt une zone d'exploitation minière, ce qui lui procurera des sources importantes de revenus mais également pas mal de sollicitations. Particulièrement étiré et découpé du Nord au Sud, il couvrait environ 1/5 de la Belgique actuelle, soit 5697 km2. Par sa particularité géographique, il divisait en deux les Pays-Bas espagnols, ce qui occasionna de nombreux déboires et guerres pendant des siècles. De nombreuses enclaves parsèment également son territoire (Française, Duché de Luxembourg, Comté de Namur, Duché de Brabant, ....) mais l'inverse se présentait également (Beauvechain, Hoegaerden, .....). La neutralité liégeoise est souvent mise à mal suite aux passages des belligérants, lui occasionnant des sévices aux populations. En particulier, Charles le Téméraire et Louis XIV se montrèrent assez véhément lors de leurs passages. En surenchère, les querelles entre les Princes-Évêques et les nouvelles classes bourgeoises développèrent tout au long de son existence de nombreux conflits internes.  

    Suite à la Révolution liégeoise de 1789 et la victoire de l'armée républicaine française de DUMOURIEZ sur les autrichiens en 1792 à Jemappes, la Principauté de Liège est incorporée en 1794 à la Première République française. Son territoire sera réparti entre les Départements de l'Ourthe, de Sambre et Meuse et de Meuse inférieure2. Un traité conclu quelques années plus tard entre la France et l'Autriche rendra ce lien officiel. Elle aura existé de fait sur une période de huit siècles. En 1830, la quasi totalité de ce territoire intégrera le Royaume de Belgique. Un habitant de la Principauté de Liège n'aura jamais été bourguignon, espagnol, ni autrichien, contrairement aux autres régions de la Belgique.

    Le lieu-dit PARFONDRY, à consonance latine, apparaît sans doute assez tôt. Il constituera plus tard un hameau pourvu d'une chapelle. Situé en rive droite de la Meuse, à mi-distance entre Huy et Liège, ce toponyme sera accaparé par une famille de Chevaliers, durant la seconde moitié du XIIIème siècle. Ils le porteront pendant plusieurs générations durant le XIVème et au début du XVème siècle. Issue d'une des plus importantes familles de Chevaliers de cette époque, à savoir celle de la famille de LEXHY, apparaissant peu après l'an 1000, la lignée des Chevaliers de PARFONDRY occupera à trois reprises une fonction de Commandeur de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

    Ce patronyme restera confiné au sein de cette Principauté de Liège jusqu'au début du XVIIIème siècle. Les nombreuses guerres menées par Louis XIV seront la source de dispersions qui ne feront que s'accentuer par la suite comme il en a été démontré au travers de différents articles dans ce blog.

      Liège est de nos jours la capitale économique et la première agglomération de la Wallonie. Un sentiment d'indépendance vis à vis d'autres villes wallonnes, l'accent particulier de ses habitants, résultant de la longueur dans la prononciation des voyelles, et la présence de TCHANTCHES, la marionnette folklorique à tringle dialoguant avec Charlemagne, restent ses caractéristiques principales de nos jours. 

1 De nos jours, seule la Principauté d'Andorre dispose approximativement du même statut d'indépendance (avec une gestion partagée entre le Président français et l'évêque d'Urgel) ;

2 Correspondant de nos jours approximativement aux Provinces de Liège, de Namur et du Limbourg ; Napoléon avait supprimé toute référence historique à la période de l'Ancien régime en basant son découpage sur les bassins versants ;

N.B. : Pour parfaire ses connaissances sur l'Histoire de la Principauté de Liège :

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Principaut%C3%A9_de_Li%C3%A8ge

Position de la Principauté de Liège dans la Belgique actuelle

Position de la Principauté de Liège dans la Belgique actuelle

                        Carte de la Principauté de Liège a son apogée (cercle vert : Lieu-dit Parfondry)

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Très intéressant ce cours d'histoire sur la Principauté de Liège. Quand je viendrai chercher le tableau visite à Namur et pourquoi pas à Liège que je ne connais pas ?<br /> J'ai perfectionné ma connaissance de la Belgique : les couleurs du drapeau Belge viennent des couleurs du Brabant.<br /> Bravo Cousin.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de PARFONRY
  • : Le cadre directeur de ce blog consiste à réunir ce qui peut être transmis sur un patronyme. La présentation de tous ces personnages n'est finalement qu'une manière de transférer un patronyme. Qu'il soit culturel, social ou historique, ce patronyme ne fait que proposer un film dans lequel les séquences sont des instants de vie. L'environnement, le vécu de chacun a probablement plus d'impact sur ce que nous ressentons. Les gênes se diluent plus vite que le lien avec le mode de vie et les rencontres. Cette vision oblige à élargir le champs d'investigation en déviant de l'aspect purement généalogique. La découverte de nouveaux indices motive et assimile parfois cette recherche à une enquête. L'histoire ne peut être racontée de manière linéaire. Chaque élément, chaque personnage a droit à son histoire dans le récit tout en suivant le dénivelé et les courbes imposés par les aléas de l'Histoire et de la vie. Contrairement au patrimoine, un patronyme se voit contraint de s'adapter aux vicissitudes des évolutions sociales et des guerres. Le contenu des quelques 350 articles de ce blog a été rassemblé dans un livre intitulé "La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem - L'histoire d'un toponyme devenu un patronyme ".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens