Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 18:16

       L'idée que notre patronyme se serait diversifié à la suite des nombreuses guerres qui se sont déroulées en Principauté de Liège s'avère une hypothèse crédible. La période de règne sous Louis XIV a été particulièrement intense et meurtrière en conflits sur le sol européen. L'opposition manifeste vis à vis des Habsbourg était à son paroxysme. La Principauté de Liège, attestée comme indépendante depuis le Xème siècle, se trouvait malheureusement au milieu de ces zones de conflits. Orientée du Nord au Sud, ses terres divisaient en deux les territoires des anciens Pays-Bas bourguignons, découpées en Provinces-unies et Pays-Bas espagnols en 1581, avant d'être incorporée dans le BENELUX, composé par les Pays-Bas, la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg. De plus, dépourvue d'armée structurée et présentant un découpage géographique abondant, ses frontières étaient largement perméables. Les armées étrangères ne s'en privaient pas pour y transiter et l'occuper. Huy était également devenu un verrou important permettant de traverser la Meuse.

       Si la Guerre de Succession d'Autriche, entre 1740 et 1748, sous Louis XV, est la plus récente, d'autres, plus anciennes, ont également provoqué d'importants dégâts. Il s'agit de la Guerre de Hollande (1672-1678), ayant occasionné le passage du Rhin en 16721. La Principauté de Liège sera le lieu de passage idéal pour contourner les forces du prince d'Orange et envahir la Hollande. La bataille de Maastricht en 1673, avec la mort de d'Artagnan, en sera l'une des étapes principales.

       Il y eut ensuite la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, entre 1688 et 1697. La révocation de l'Edit de Nantes en 1685 provoque une réaction des princes et populations protestantes d'Europe. Menée par Guillaume III, roi d'Angleterre et d'Irlande, roi d'Ecosse et stathouder2 des Provinces-Unies, cette guerre voit se dérouler de nombreuses batailles. Dès 1688, Huy sera occupé par les Français puis restituée au prince-évêque l'année suivante après avoir été incendiée et son fort démantelé. Du 2 au 6 juin 1691, Liège sera bombardé par les Français du Marquis de Boufflers. En apothéose, celle de Neerwinden, le 29 juillet 1693, opposera 75 000 soldats du côté français et 50 000 du côté des Anglais et des Provinces-unies. Victorieux, l'armée française occupera de nouveau Huy. Elle restera sur place en s'établissant de Saint-Trond à Waremme, à côté de l'armée de Guillaume III qui campe entre la Gette et la Dyle. Neerwinden, étant situé à proximité de Huy, on peut imaginer les effets de cette bataille sur les populations locales. L'année 1694 sera marquée par une grande famine dans la région.

       Une phrase extraite d'une publication3 apporte son témoignage sur l'impact de cette guerre. Se concentrant sur l'histoire de la commune de Nandrin, on y extrait, page 36, la phrase suivante : 

En 1694, la communauté fait requête à S.A.4 en vue d'obtenir une diminution des tailles. Les habitants sont ruinés par la guerre, les pillages et les réquisitions militaires. Le village est occupé pendant 7 nuits.

      La date de 1694 se situe indéniablement dans la période de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, juste après la bataille de Neerwinden. Sur le plan géographique, la commune de Nandrin est située, à cette époque, en Principauté de Liège, à proximité de la commune de Huy. Suite au regroupement des communes, opéré en 1977, elle incorpore désormais les villages de Saint-Séverin, de Yernée et de Villers-le-Temple, trois endroits qui ont été des ancrages du patronyme dès le Moyen-âge.

      Cette simple phrase est manifestement un nouvel indice qui recoupe notre intuition sur l'origine de l' éclatement du patronyme remontant aux guerres menées dans notre région par Louis XIV. Peu de temps après, la Guerre de Succession d'Espagne (1701-1714) occasionnera d'autres combats sur le territoire.

    On peut aisément concevoir que les pillages orchestrés par plusieurs milliers de soldats occasionneront des mouvements de population. Il est envisageable de penser que le noyau initial, celui limité aux trois communes citées, soit encore, à la fin de ce XVIIème siècle, celui qui en fut le lieu d'origine. Tout en actant qu'un premier déplacement ait pu s'opérer, au milieu de ce XVIIème siècle, vers la ville proche de Huy. Et ce ne sera qu'au début du siècle suivant que s'opérera, avec Jean Baudoin de PARFONDRY, la migration vers l'Espagne, à l'origine de la famille BORDES-PARFONDRY, via probablement la création des Gardes wallonnes par Louis XIV. 

 

1 Pour mémoire, ce sera quelque 273 années plus tard, fin mars 1945, que l'armée française traversera le Rhin à Germersheim, avec un effectif de 90 hommes, parmi lesquels Jacques PARFONRY ;

2 Stathouder, équivalent à Gouverneur général ;

3 Nandrin et Fraineux sous l'ancien Régime, Bulletin de l'Institut archéologique liégeois, Tome LXXI, 1955-1956, Liège Musée Curtius ;

4 S.A : il s'agit de Son Altesse le Prince-évêque de Liège ;

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PARFONRY
  • : Le cadre directeur de ce blog consiste à réunir ce qui peut être transmis sur un patronyme. La présentation de tous ces personnages n'est finalement qu'une manière de transférer un patronyme. Qu'il soit culturel, social ou historique, ce patronyme ne fait que proposer un film dans lequel les séquences sont des instants de vie. L'environnement, le vécu de chacun a probablement plus d'impact sur ce que nous ressentons. Les gênes se diluent plus vite que le lien avec le mode de vie et les rencontres. Cette vision oblige à élargir le champs d'investigation en déviant de l'aspect purement généalogique. La découverte de nouveaux indices motive et assimile parfois cette recherche à une enquête. L'histoire ne peut être racontée de manière linéaire. Chaque élément, chaque personnage a droit à son histoire dans le récit tout en suivant le dénivelé et les courbes imposés par les aléas de l'Histoire et de la vie. Contrairement au patrimoine, un patronyme se voit contraint de s'adapter aux vicissitudes des évolutions sociales et des guerres. Le contenu des quelques 350 articles de ce blog a été rassemblé dans un livre intitulé "La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem - L'histoire d'un toponyme devenu un patronyme ".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens