Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 10:33

      Paul PARFONRY est né à Paris en 1857. Il est le fils de François-Xavier, le marbrier d'art, qui a déjà été mentionné dans des articles antérieurs.

      Artiste peintre d'une certaine renommée, il est reconnu comme " Petit Maître du 19ème siècle ", représentant souvent des personnages dans des décors intérieurs urbains du 18ème siècle, notamment de l'hôtel particulier de la rue Jouffroy à Paris, acheté par son père.

      Trois de ses tableaux, intitulé " Intérieur d'une chambre ", " L'interruption " et " Rencontre devant un hôtel particulier " ont été mis en vente ces dernières années, respectivement au Danemark (1997), aux Etats-Unis (2007) et en France (2008). Plusieurs pièces de mobilier apparaissant sur les tableaux (tabourets, pendules,..) appartiennent toujours à la famille.

      Sur une simple feuille, retrouvée chez Jean-Pierre P., en France en juillet 2008, on fait mention d'une autre toile intitulée " Une tasse de thé ". Selon le texte écrit sur ce papier, elle aurait été la propriété des usines Gosset.
Avec cette information, j'ai quelque peu approfondi l'histoire de cette famille GOSSET, pour m'apercevoir qu'il sera finalement assez difficile de retrouver la trace de ce dernier tableau. Voici, ce que j'ai pu rassembler.

" Les usines GOSSET, installées en Belgique, ont été fondées en 1885 par Félicien GOSSET. Dès 1930, elles devinrent l' une des plus grandes unités de production de cigarettes belges. Installées rue Gabrielle PETIT à Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles), elles fabriquaient des cigarettes de marques très connues en Belgique (Saint Michel et Zéphir). En 1980, elles ont été reprises par la marque REYNOLDS. La villa Gosset, construite en 1928/29, Avenue de l'Horizon,21 à Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles) est l'oeuvre, tout comme l'usine, de l'architecte belge Adrien BLOMME (1878-1940). De style "Art déco", elle a été classée en 1994, suivi d'une restauration de grande ampleur par le nouveau propriétaire. Cette maison est utilisée à des fins de réception officielle, notamment en présence de la famille royale.
Après avoir pensé aux descendants de Napoléon (ndrl : la famille de Napoléon III s'est installée à Bruxelles après leur destitution), l'héritier de cette famille, Roger GOSSET, a transmis son héritage, évalué à plus de 60 Mio €, à sa mort en 1991 à une certaine Rita VERSTRAETEN. Celle-ci a dilapidé assez rapidement ce pactole et selon les dernières informations, les deux dernières propriétés situées sur le site du golf du Bercuit à Grez Doiceau ont été laissées à l'abandon et vandalisées."

      Cette peinture a été présentée dans un article de la revue "Le Monde illustré, n° 1218 du 21/11/1899 ". Elle porte à cette occasion l'appellation "A la ville, une tasse de thé".

      Dans le " Bulletin de la Société des Amis des Monuments parisiens, vol. 12, 1900, p.321 ", il est mentionné que Paul PARFONRY a fait partie des collaborateurs du Conservateur du Musée Carnavalet, M. Georges CAIN pour organiser l'exposition rétrospective de la ville de Paris, réalisée en parallèle de l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Et dans " Le Bulletin de l'Art ancien et moderne, 1911, Paris, p. 70 " son nom est également repris, dans un article de Raymond BOUYER, pour avoir participé à l'exposition du " Cercle de l'Union artistique ", en tant que représentant " du goût français pour détailler le portrait des intérieurs opulents comme des musées".

      Et dans les informations transmises par l'Institut Royal du Patrimoine Artistique de Belgique (IRPA), un des tableaux de ce peintre est recensé dans le " Répertoire photographique du Mobilier des Sanctuaires de Belgique". Il s'agit d'une copie d'un tableau de P.P. Rubens, intitulé " Saint Roch intercédant auprès du Christ en faveur des pestiférés". Il se trouve dans l'Eglise Saint - Amand à Spy, en Belgique. Selon les informations obtenues auprès du responsable de la Fabrique d'Eglise, auquel j'ai rendu visite en juillet 2007, ce tableau devrait provenir de l'ancienne église abattue en 1898. Il a été retrouvé, pratiquement abandonné, dans un local annexe de l'église. C'est assez curieusement la seule peinture à l'intérieur de l'église. Restaurée à l'occasion du Centenaire de l'église actuelle en 2001, cette toile, d'assez grand format, est installée en surplomb au fond de l'église.
      Etant donné que cette peinture ne cadre pas précisément avec le style des autres toiles mentionnées, une vérification de la signature s'est imposée. Possédant, un exemplaire de celle-ci, photographiée à partir d''un autre tableau encore en possession de la famille, la confirmation de cette découverte en Belgique s'ajoute à celle du lien avec la famille GOSSET. On peut sans doute affirmer que Paul PARFONRY aurait conservé certains liens avec la Belgique. De quelle nature étaient ceux-ci, c'est ce qui reste à découvrir ?

      En complément de la représentation de 3 tableaux de Paul, il a été possible de retrouver une photo de cet artiste. Elle constitue la représentation la plus ancienne d'un membre de cette branche des PARFONRY de Neerheylissem.

      Paul PARFONRY est décédé en 1920. Marié à Gabrielle BARBAULT, il a eu deux enfants. Georges devenu Directeur Commercial chez IBM et Jean qui fut un médecin ophtalmologue réputé pour ses recherches sur le strabisme. Paul est également le grand - père de Jacques, le retraité de la Guadeloupe.

             L'interruption                                                                            Intérieur d'une chambre
             (Credit : Artnet.com)                                                                                                  (Credit : Artnet.com)


















 

 

 

                      

 

Rencontre devant un hôtel particulier
                      (Credit :Mes LAVOISSIERE et GUEILHERS, La Rochelle)


















 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires