Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:23

      Avec l'aide des généalogistes assidus (en particulier Marc BRAIBANT) que l'on parvient à dénicher sur GENEANET, on arrive à reconstituer un éventuel lien plus affirmé entre cette famille des chevaliers de PARFONDRIEU (PARFONDRY) qui nous sont apparus au Moyen âge et le Baron Jacques de PARFONDRY, ultime personnage à porter ce nom avec la particule. On  fait remonter l'ascendance de ce dernier aux environs de 1600.

     Voici ce qui en est résulté, après avoir rassemblé les dernières informations trouvées sur GENEANET.

1. Jacques de PARFONDRIEU, dit de «  Moge « (av 1600 - ??)

x Anne NICOLAY (av 1600 - ??)

1.1a. Bernardine de PARFONDRIEU

x Bertrand Del REYD, dit delle Porte

1.1a.1. Gaspard Del REYD (>1644 – 1680)

Céarier de Clermont et Nandrin ; Secrétaire du Chapitre de St Lambert ;

Greffier des Etats et des Monts de Piété du pays de Liège et Comté de Looz ;

Notaire apostolique

1.1b. Jacques de PARFONDRY, bouvier de Moge de 1671 à 1693 ;

x Anne de LONCIN (circa 1600 - >1670)

1.1c. Mélotte de PARFONDRIEU

x Catherine Del REYD

1.1c.1. Marie (Maroye) de PARFONDRIEU

x Noël Le MARISCAL, dit FABRI (?? – 1635) ; marié le 20/01/1619 à Hermalle-sous-Huy

1.1c.1.1. Jean FABRI

x Marie de PARFONDRY

1.1c.1.1.1 Barthélemy FABRY (1666-1743)

1.1b.1. Jacques de PARFONDRY (?? - ??)

x Marie DURBUTO (1626 - ??) ;

1.1b.1.1a. Jacques, Arnold de PARFONDRY (16/03/1655, Liège - 15/03/1742, Liège)

x Françoise, Thérèse de ROUVROY (?? - 06/07/1740), mariés en 1726

1.1b.1.1b. Anne, Marie de PARFONDRY (11/07/1656 - 20/08/1745)

x Godefroid TOMBEUR (1642-1709), Seigneur, Maître et Commissaire de Liège en 1684 ;

mariés en 1674, leur fils Jacques, François de TOMBEUR (1676 - 1723) sera bourgmestre de Liège;

N.B. : la lignée de cette famille, portant le même nom, s'est perpétuée jusqu'à nos jours

1.1b.1.1c. Catherine de PARFONDRY (1657, Liège - ??)

1.1b.1.1d. Marguerite de PARFONDRY (1659, Liège - ??)

1.1b.1.1e. Elisabeth de PARFONDRY (1660, Liège - ??)

1.1b.1.1f. Jacques de PARFONDRY (1662, Liège - ??)

1.1b.1.1g. Agnès de PARFONDRY (1665, Liège - ??)

1.1b.1.1h. Marie de PARFONDRY (1669, Liège  - ??)

1.1b.1.1a.1. Walter, Martin de PARFONDRY (1686, Liège - ??)

1.1b.1.1a.2. André, Albert de PARFONDRY (06/06/1688, Liège - 12/03/1762, Liège)

x Jeanne, Lambertine CHRISTIANE (14/07/1706, Liège - 12/08/1768, Liège)

1.1b.1.1a.3. Jean Guillaume de PARFONDRY (1693, Liège - ??)

1.1b.1.1a.4. Nicolas Walther de PARFONDRY (1695, Liège - ??)

1.1b.1.1a.2.1a. Marie Françoise de PARFONDRY (1728, Liège - ??)

1.1b.1.1a.2.1b. Jacques Philippe de PARFONDRY (1729, Liège - ??)

1.1b.1.1a.2.1c. François, Marie, Hyacinthe de PARFONDRY (16/08/1732, Liège - 26/02/1791, Liège)

x Marie - Thérèse HENRIOUL (26/03/1741, Liège - ??)

1.1b.1.1a.2.1c.1. Jacques, Lambert, Martin de PARFONDRY (15/05/1767, Liège - 03/07/1824, Namur),

Baron, Bourgmestre de Yernée

x Elisabeth, Marie, Joseph Van der MAESEN (08/10/1767 - 07/05/1851, Verviers), laquelle est l'une des 14 enfants de Jean-Christophe, Joseph Van der MAESEN, chevalier du Saint Empire Romain, Seigneur d'Avionpuits (09/09/1720, Liège - 03/02/1791, Esneux) et de Marthe, Marie, Joséphine, Françoise CURIONE (11/09/1741, Leipzig - 28/10/1791, Liège)1 ; Le couple de PARFONDRY - Van der MAESEN eurent trois filles (les deux premières étant jumelles) ;

1.1b.1.1a.2.1c.1a. Marie - Thérèse, Hyacinthe, Philippines PARFONDRY (1792 - ??), Ménagère

x Henri, J., DEBATTY (1788, Ougrée - 1833, Ougrée), journalier, cultivateur, mariés en 1814

1.1b.1.1a.2.1c.1a.1. Henri, Joseph, Victoire DEBATTY (19/12/1816, Ougrée - ??)

1.1b.1.1a.2.1c.1a.2. Jean, Joseph DEBATTY (28/06/1820, Ougrée - 21/05/1901, Ougrée)

chaudronnier, industriel

x Marie Jeanne de LANDSHEER (17/06/1832, Anvers - 17/08/1905, Ougrée)

1.1b.1.1a.2.1c.1a.2.1. Joseph DEBATTY (19/06/1861, Reciczabanya, Autr.-Hongrie - ??)

Industriel

x Julienne, Marie, Emerene DOYEN (1862, Xhoris - ??), demoiselle de magasin

1.1b.1.1a.2.1c.1a.3. François, Joseph DEBATTY (22/12/1826, Ougrée - ??),

Maître chaudronnier à Couillet

x Joséphine BONTEMPS (1824 - ??), mariés le 17/08/1858 à Couillet

N.B. : Une descendance, via l'une des filles de ce couple, existe de nos jours au niveau de la famille BRAIBANT

1.1b.1.1a.2.1c.1b. Marie, Hyacinthe, Victoire PARFONDRY (1792 - ??)

x Nicolas, J. GURNADE, mariés le 31/12/1817 à Yernée

1.1b.1.1a.2.1c.1b.1. Jacques, Joseph, Victor GURNADE (22/09/1818, Yernée - ??)

1.1b.1.1a.2.1c.1c. Elisabeth, Marie, Hyacinthe PARFONDRY (01/08/1802 - ??)

x Hubert, Joseph CAJOT, mariés en 1833

1.1b.1.1a.2.1c.2. François, Marie, Hyacinthe de PARFONDRY (…..- 1833, Herstal), chanoine

1.1b.1.1a.2.1c.3. Léon, Hyacinthe de PARFONDRY

1.1b.1.1a.2.1c.4. Marie, Charlotte, Joséphine de PARFONDRY

 

     De ce qui ressort de cette lignée généalogique, on en retient les points suivants

        - Les trois filles du Baron Jacques de PARFONDRY perdent la particule dans leur nom, ceci résultant du fait que le titre n'aurait pu être attribué qu'à un enfant mâle.

          - On ne peut dire à quel moment le titre de Baron a été octroyé à la famille de PARFONDRY. Selon certaines sources, le père de Jacques portait également le titre.

       - Les métiers mentionnés pour l'une des filles laissent à penser que la fortune des parents n'a pas été transmise.

        - Les familles de PARFONDRY et Van der MAESEN auraient été assez proches car Hyacinthe, François, Van der MAESEN, le frère d' Elisabeth Van der MAESEN, est tenu à son baptème, le 02/08/1774 à Notre-Dame - aux Fonds, Liège, sur les fonds baptismaux par le baron Hyacinthe de PARFONDRY et sa femme Marie-Thérèse HENRIOUL, soit les parents du couple de PARFONDRY - Van der MAESEN.

       - Le prénom de Jacques est très fréquent dans la descendance et remonte aux environs de 1600. Ce qui autorise d'envisager un lien avec la famille des Chevaliers de PARFONDRIEU, vu la présence de plusieurs Jacques (ou Jakemar) dans cette lignée dont un enfant en 1398, fils d'un autre Jacques et de Catherine de FLETENGE.

       - Des différentes dates répertoriées, on en déduit que le couple de PARFONDRY - Van der MAESEN résida à Yernée au moins jusqu'en 1817, date du mariage de l'une des deux jumelles;

       - Le fait d'être bourgmestre de Yernée, localité proche de Saint-Séverin, lieu d'habitation des chevaliers au Moyen âge, n'apparait pas comme une preuve formelle d'un lien car l'ascendance directe du Baron résidait à Liège. Ce qui pourrait toutefois s'expliquer par le fait qu'il est reconnu que certains membres de cette famille de Chevaliers se sont déplacés vers Liège, après 1325 (Johan devenu Secrétaire de la ville de Liège et des XII juges) ou en résidant dans ses environs (présence de gisants à Flémalle, résidences attestées à Flémalle).

      Malgré cette série d'indices, rien n'autorise d'affirmer d'un lien récurrent entre la descendance du Chevalier Johan de PARFONDRIEU, existante en 1398, et le Baron Jacques de PARFONDRY, né en 1767. Il ne reste que deux siècles à reconstituer, entre Jacques, mentionné comme enfant en 1398 par J. de HEMRICOURT (dans "Le Miroir des nobles de Hesbaye") et un autre Jacques apparaissant aux environs de 1600. Bien peu de choses finalement. On maintient l'espoir que des généalogistes affamés continuent à  arpenter les archives et à se délecter de l'odeur des manuscrits.

      De notre côté, on s'efforcera de pister l'histoire de ce Baron Jacques de PARFONDRY, qui selon le Docteur L. THIRY2, aurait été à la base de l'industrie dans le courant du 19ème siècle. A moins de considérer que ce renouveau industriel ait été l'apanage de sa descendance, au sein de la famille DEBATTY, laquelle est cataloguée comme industriel sur deux générations.

       Dernier indice sur ce personnage, la mention qu'il aurait acheté en 1812 un terrain à Saint-Séverin d'une superficie assez importante , environ  20 ha,  si l'on s'en tient aux quelques données de référence rassemblées (1 bonnier = 1.4 ha; 1 verge = 4a 36 ca). Selon l'acte retrouvé, repris ci-dessous, la particule a curieusement disparu.

             Par acte passé devant le notaire Lambinon, le 2 mars 1812, le Sr Renoz vendit à Jacques-Martin-Albert Parfondry, 14 bonniers, 13 verges grandes de terre, situées dans la  commune de St-Séverin en Condroz, pour le prix de 7000 francs, payables en son domicile dans le délai de deux années de la date de l’acte ;

 

1 Originaire de Zonhoven, près d'Hasselt, les Van der MAESEN sont installés à Liège depuis Christophe Van der MAESEN (1635-1672), arrière-grand-père de Jean-Christophe, et avocat à la cour de Liège. Ce dernier reçut sa fortune de son oncle Jean Joseph JADOUL, installé à Leipzig, ce qui lui permit d'acheter la Seigneurie d'Avionpuits à Esneux (157 ha), près de Liège, en 1756. En 1791, le château d'Avionpuits échut à son fils François, Marie, Hyacinthe Van der MAESEN, avocat, frère cadet d'Elisabeth, dénommé « le philosophe d’Avionpuits ». Afin d’équilibrer cet héritage, il donna à chacun de ses frères et sœurs 85 000 florins de Brabant. Décédé en 1846, le château ne restera dans cette famille que jusqu'en 1854 ;

2 source : L. THIRY (1938) : Histoire ancienne de la Seigneurie et Commune d'Aywaille, 1ère édition, T II ;

Partager cet article

Repost 0

commentaires