Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 10:53

       Enfin, vous allez pouvoir découvrir à quoi ressemblaient nos ancêtres. Ci-dessous, est mentionné le site du livre qui reproduit l'effigie des deux chevaliers de PARFONDRY (ou PARFONDRIEU, selon l'auteur) dont les gisants, aujourd'hui disparus, se trouvaient dans l'ancienne chapelle de la commanderie de Flémalle.

http://books.google.com/books?id=CqZ8uyJazT4C&pg=PA189&lpg=PA189&dq=maitre+de+chantraine+jerusalem&source=bl&ots=eRMR1If0vI&sig=Izi577stoRoCT3pSrUIgBeClmI4&hl=fr&ei=2wU4TYuAEomShAexkYW3Cg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CC8Q6AEwAw#v=onepage&q&f=false

      A la page 190, vous aurez très certainement eu une petite surprise, sinon une exclamation désopilante, en visionnant la reproduction. Ce n'est vraiment pas à cela que l'on s'attendait. On espérait pouvoir, avec une certaine fierté, porter un nom semblable de nos jours. Celui qui a reproduit ce qui se trouvait sur la dalle funéraire ne devait pas être doué en dessin.

       L'épitaphe qui y est inscrit pour chacun des deux gisants se lit comme suit.

Chi gist frere Ivhan de Parfondrieu chevalier maistre de Chantraine del ordre de S. Johan de Jerusalem ki trespassat an M.CCCC et XI…lyqueis demorat a Rhode sans partir XXIIII ans et VIII mois.

Chi gist Arnold de Parfondrieu1, chevalier commandeur de Flémalle ambedois freres germains et de laditte ordene ki trespassat an MCCC et XIII. XXI ior de ienvier. Anime eorum et fidelium requiescant in pace. Amen

      L'information la plus intéressante concerne la mention de Rhodes dans le texte du premier gisant, Jean de Parfondrieu. Il y serait resté durant 23 années. Un petit rappel historique pour en comprendre l'inscription s'avère nécessaire. Suite à la perte de Saint-Jean d'Acre en 1291, dernier bastion des Croisés, les Chevaliers Hospitaliers arrivent à Chypre. Il y restent jusqu'en 1307 et mettent trois années (1307-1310) pour conquérir l'île de Rhodes qu'ils occuperont jusqu'en 1522 et la prise de l'île par Soliman le Magnifique.  
     Jean de Parfondrieu a été le troisième et dernier de cette lignée à occuper la fonction de Commandeur, très probablement à partir de 1409. Rhodes étant occupé depuis 1310 par l'ordre des Hospitaliers (ou Saint -Jean de Jérusalem), il a eu le temps, entre 1310 et 1409, de passer 23 ans de sa vie à Rhodes, très probablement pendant la période ou son frère Amel était Commandeur de l'Ordre des Chevaliers de St-Jean de Jérusalem, entre 1386 et +/- 1409.
      C'est bien sur avec regret que l'on constate la disparition de nos jours de ce gisant bien qu'on ait été un peu réticent de devoir insérer ce lieu dans l'un de nos circuits touristiques liés aux découvertes faites en relation avec notre patronyme. Il aurait fallu assumer les quolibets !!!!

1  Le personnage d’Arnold n’étant pas connu,  il faut sans doute comprendre Ameil de Parfondrieu dont l’existence et le lien de parenté avec Jean sont attestés ;

       

Partager cet article

Repost 0

commentaires

agnès Parfonry 27/01/2011 19:34


Salut les cousins ! Et bien moi je ne suis pas d'accord je trouve que ces chevaliers ressemblent beaucoup à mes cousins barbus, Patrick et Roland !!!!! Le dessinateur n'a pas été précis et leur
bouille est un peu ronde mais il y a du belge bon vivant là-dedans..


PARFONRY 28/01/2011 09:31



Merci pour ton appréciation. Cela va nous réconforter, avec Patrick, de voir que nous sommes présentables. J'ai modifié, suite à ton commentaire, légèrement la phraséologie de la fin de
l'article, afin de montrer que je dois assumer finalement les aléas des découvertes en matière de remontée du temps.