Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 21:59

      Rassemblant les données essentielles contenues dans les différents articles de ce blog sur François-Xavier PARFONRY, voici un énoncé récapitulatif des principales dates de la fabuleuse carrière de ce marbrier d'art, ayant exercé son métier en France et exporté dans le Monde. Cette série des dates n'est en rien exhaustive car de nombreux documents n'ont pu être retrouvés où ne sont pas confirmés par une date suffisamment précise. 

03 décembre 1821 : Naissance à Neerheylissem (Prov. Brabant wallon, Belgique) ;

Dans les années 1820 et 1830 : Logement probable à Anvers sur base de témoignages du la présence de son père ;

24 mars 1833 : Date probable de sa communion solennelle, sur base de la date gravée sur un verre de cristal ;

Vers 1841 : Arrivée à Paris ; Passage préalable par Boulogne s/Mer (à confirmer) ;

De 1843 à 1850 : Ouvrier puis contremaitre au faubourg St Antoine (12ème Arndt) ;

Décembre 1848 : Condamnation par le Tribunal Correctionnel de Paris à 2 mois d'emprisonnement pour une intervention intempestive au Conseil des Prud'hommes ;

1850 : Création de sa marbrerie Rue Traversière-Saint-Antoine (11ème Arndt) ;

1853 : Première récompense au Congrès des architectes (médaille d’argent) ;

10 avril 1855 : Mariage avec Marie-Françoise LEDOUX ;

1856 : Direction des ateliers DUPUIS et PARFONRY, Rue St-Pierre-Amelot  (11èmeArndt) ;

29 août 1856 : Socle en marbre de Carrare de la statue de l'Impératrice Joséphine inaugurée Place de la Savane à Fort-de-France (Martinique) ;

07 avril 1857 : Naissance de son fils Paul ;

Août 1859 : Livraison d’un escalier de marbre pour le palais du Prince Youssoupoff à Saint-Pétersbourg ;

06 décembre 1859 : Naissance de son fils Georges ;

1861 : Direction des ateliers PARFONRY – LEMAIRE, rue Saint-Sabin ;

18 janvier 1862 : Décès de son épouse ; construction du monument sépulcral familial à Créteil ;

1862 : Vice - Président de la Chambre syndicale de la marbrerie de Paris ;

1865 : Construction des deux fontaines jumelles pour la Place de la Madeleine (8ème Arndt.) ;

1866 : Attribution du lot Marbrerie pour la construction de l’hôtel de Préfecture de Tulle en Corrèze ;

27 juillet 1867 : Décret impérial d’autorisation de domiciliation ;

1867 : Exposition de Paris, Médaille d’Or ;

1868 : Membre élu du Jury International à l’Exposition du Havre ;

02 Octobre 1869 : Lettre de refus du Khédive d’Egypte pour la construction de deux cheminées dans son palais d'Ismailia, le long du canal de Suez ;

1 janvier 1870 : Initiateur de la notion de participation aux bénéfices pour ses ouvriers dans son entreprise (influence probable de l'émergence du radicalisme social qui sera développée par la suite par Léon BOURGEOIS, futur Prix NOBEL de la Paix en 1920) ;

guerre franco-prussienne : fait partie du 57ème Bataillon de la Garde Nationale et est membre du Conseil de famille ;

vers 1871 : Nouvel Hôtel de la Société des Ingénieurs civils, cité Rougemont à Paris ;

Mars 1871 : Démission de la Garde Nationale ;

25 sept. 1871 : Décret de naturalisation française du Ministre de la Justice ;

1873 : Exposition de Vienne (médaille du mérite ) ;

1874 : Inauguration de l’hôtel du Figaro dans la rue Drouot à Paris ;

1875 - 1877 : Président de la Chambre syndicale de la marbrerie de Paris ;

1876 : Fournisseur de marbres pour la Manufacture de Sèvres ;

1876 :  Chambre des députés dans l'aile sud du Palais de Versailles ;

1876 : Décès de son frère Alexis à Paris ;

1876 : Exposition universelle de Philadelphie ; Prize Medal ;

1876 : Devient seul propriétaire de sa marbrerie ;

1877 ? : Début d’association PARFONRY – HUVE frères ;

17 mars 1877 : Décès de sa mère Jeanne LALLEMAND à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) ;

18 février 1878 : Décès accidentel de son fils Georges à Créteil ;

1878 : Exposition Universelle de Paris ; Médaille d’or ;

1880 : Exposition universelle de Melbourne ; Première médaille ;

14 avril 1881 : Décision de paiement des arrièrés impayés de l'Hôtel de  Préfecture à Tulle en Corrèze ;

1 juillet 1881 : Livraison d'une villa Avenue de Brimont à Chatou (Yvelines) ;

3 juillet 1881 : Chevalier de la Légion d’honneur ;

1881 : Exposition internationale d’électricité de Paris ;

1881-1883 : Président de la Chambre syndicale de la marbrerie de Paris ;

21 janvier 1882 : Auditionné à la Commission parlementaire " Situation des ouvriers et des industries d’art " ;

Mars 1883 : Inauguration des nouveaux Grand Magasins du Printemps à Paris, reconstruit après l'incendie de 1881 ; Fourniture des marbres qui supportent le pont-galerie transversal et les paliers d'arrivées des 2 grands escaliers extrêmes ;

1885 : décès de Josèphine LOGE (selon l'inscription sur le monument funéraire de Créteil) ;

1885 : Hôtel particulier d'Eugène RITT, Directeur de l'Opéra, angle rues Balzac et Lord Byron, Paris (8ème Arndt.) ;

11 juillet 1886 : Inauguration de l'hôtel de ville de Vannes ;

1886 : Maison de campagne de M. TOCHE à Croissy (Yvelines) ;

Mars 1887 : Membre du Comité spécial de la Commission de surveillance à la Bibliothèque FORNEY à Paris ;

1887 : Piédestal de la statue de Paul BROCA, installée à Paris puis transférée à Sainte Foy-la-Grance (33220) ;

1887 : Maison à loyers, construite par La Confiance, Place d'Iena Paris (16ème Arndt) ;

1888 : Président d'honneur de la chambre syndicale de la marbrerie ;

1888 : Installation du bureau de météorologie dans l'hôtel des écuries de l'Alma (Palais Branly) à Paris ;

1888 : Maison à loyers de M. Romaguera de Alisal, Av. des Champs Elysées (coin rue Pierre Charron), Paris (8ème Arndt.) ;

1888 :  Reconstruction de la gare Saint-Lazare, Paris (8ème Arndt) , bel escalier côté Cour de Rome ;

1888 : Exposition internationale d’art monumental Bruxelles, Diplôme d’honneur et Médaille de Bruxelles ;

1889 : Exposition universelle au Champ de Mars à Paris ; Membre du Jury international des récompenses ;

1890 :  Hôtel 38, Avenue Marceau, Paris (8ème Arndt.) ;

1891 : Rénovation de la nouvelle mairie à Maison Lafitte ;

1891 :  Hôtel particulier 30, Av. du Bois de Boulogne, en collaboration avec deux autres marbriers (Maybon et Journet) ;

21 juillet 1891 : mariage à Mazy (Belgique) de son associé Lucien HUVE avec Cécile DEJAIFFE ;

1891 : Participation à l'Exposition française de Moscou ;

12 mars 1893 : Legs de 1000 frs à la commune de Créteil ;

1895 : Arrêt comme fournisseur de marbre pour la Manufacture de Sèvres ;

1896 : 1ère partie bâtiments de l'Ecole coloniale, angle rues de l'Observatoire et Aug. Comte, Paris (6ème Arndt.) ;

1897 : Don d’une cheminée en marbre au musée Carnavalet à Paris ;

16 juillet 1898 : Décès dans sa villa à Créteil ;

depuis 2006 : Cheminée exposée lors de l'Expostion universelle de Paris en 1867, de style néo-renaissance, présentée sur le site de l'antiquaire parisien Marc MAISON, spécialisé en cheminées et monuments architecturaux ;

juin 2010 : Communication de Joëlle PETIT lors d'un colloque au Centre National des Arts et Métiers (CNAM) à Paris, exhortant explicitement la suprématie et le rôle de François-Xavier PARFONRY dans la valorisation des métiers et les techniques du marbre au XIXème siècle ;

30 novembre 2012 : Les expositions universelles en France au XIXème siècle. Techniques - Publics - Patrimoines, Publication CNRS Alpha du colloque de juin 2010, 482 pages, (comprenant la communication de J. PETIT) ;

Partager cet article

Repost 0

commentaires