Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 13:05

       Si on retrouve dans ce blog une certaine constance au travers d'un nom qui est à la fois un patronyme et un toponyme, pouvant présenter plusieurs formes d'écriture, les articles apparaissent souvent un peu disparates. Même si le sens premier n'est pas de le développer sur une base généalogique austère et passive, je conviens qu'il n'est pas toujours facile de voir le lien existant entre les différents personnages qui sont mentionnés régulièrement. Ce qui n'empêche d'enregistrer un nombre croissant de visites régulières. Ce qui a conduit en cette journée du 25 janvier 2013 à battre pour ce blog une nouvelle fois le record des pages lues et l'indice de qualité.

    Un des premiers articles s'était efforçé de faire une première synthèse des informations. Néanmoins, constatant qu'il y manquait une hiérarchie apparente, et suite à une certaine demande, il s'avère sans doute  utile de rappeler les liens entre les différents personnages y apparaissant assez régulièrement. En débutant par la branche des PARFONRY, originaire de Neerheylissem, laquelle rassemble probablement un plus grand nombre d'individus et d'articles.

     Si la plus ancienne personne identifiée de cette branche a été au prise avec la justice quasi médiévale du milieu du XVIIIème siècle, ce qui lui confère un intéret indéniable dans le cadre de la vision historique que l'on s'efforce d'apporter à ce blog (voir articles : Un décret de Marie-Thérèse d'Autriche; Joannes -Petri Parfondry a bien évité le gibet), il est plus aisé, sur le plan pratique, de faire remonter la lignée à Jean PARFONDRY, son fils, exerçant le métier de maître-charron dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. Il est  de ceux qui, par l'exercice de ce métier, sont à l'origine du nom donné à la rue des Charrons à Neerheylissem, toujours habitée de nos jours par ses descendants.

    Ce charron a eu deux fils qui sont à la base de la diversification géographique visible de nos jours. L'aîné, Emmanuel est ainsi l'ancêtre de tous ceux qui sont restés en Belgique. Et parmi ceux-ci, quelques uns ont droit à une catégorie spécifique sur ce blog, au vu des informations disponibles sur leurs parcours. On retrouve :

                 - Emile Parfonry, l'horloger de Bruxelles

                     - Emile Parfonry, l'instituteur de Beauvechain

                     - Georges Parfonry, le Président associatif

                     - Parfonry Neerheylissem (qui rassemble tous les autres personnages de cette catégorie) 

     Le second fils, Jean, que l'on a mentionné assez récemment dans son acte de mariage de 1821 et dans un dossier judiciaire à Anvers de 1839, est à la base de la lignée française. De la même manière que pour la partie belge, on y retrouve sur le blog ceux qui y disposent d'une vision plus spécifique :

                - François-Xavier Parfonry, le marbrier

                    - Paul Parfonry, l'artiste-peintre

                    - Jean Parfonry, l'ophtalmologue

                    - Ferdinand Parfonry1

                    - Parfonry France (qui rassemble tous les autres personnages de cette catégorie)

      Le blog se complète de catégories d'articles se rapportant :

          * soit à la généalogie :

                     - Parfonry d'Erezée, rassemblant des éléments d'une branche d'une autre origine, avec en extraction une série d'articles spécifiquement rassemblés sur :

                     - Emile Parfonry, le militaire au Congo ;

                     - Parfondry, comprenant des individus de plusieurs origines présentant   l'écriture sous sa forme originelle (avec un "d");

         * soit à des faits liés à une période précise, où sont impliqués des individus portant ce patronyme :

                     - Histoire

                     - Commanderie et Chevalier ;

         * soit à des noms de lieux :

                     - Toponymie - Géologie

   Tout cela est complété de deux catégories d'articles, à caractère un peu plus privé et personnel :

                     - Roland Parfonry, the fieldmouse ;

                     - Guadeloupe ;

    En final, un cumul de 17 catégories rassemblant, dans plus de 200 articles, tout ce qui peut être dévoilé sur ce nom qui est, de nos jours, à la fois un patronyme et un toponyme.

 

1 La preuve que Ferdinand est le frère supposé de François-Xavier doit cependant encore être confirmée par la découverte de tout acte officiel qui pourra authentifier de ce lien ;

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires