Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 14:43

      Voici que vient de naître ce  4 août 2011, à la polyclinique du Val de Sambre à Maubeuge, Hugo PARFONRY. Il s'agit de mon troisième petit - fils. Dernier descendant, à ce jour, issu de ces PARFONRY installés depuis au moins l'an 1762 dans le village de Neerheylissem situé dans le Brabant wallon de l'Est.

Hugo PARFONRY est ainsi :

    - le frère de Martin, né en octobre 2008 ;

   - le cousin germain de Louis, fils de Catherine PARFONRY, né en janvier 2008 ;
    - l'arrière - arrière - petit - fils d'Emile PARFONRY, l'instituteur de Beauvechain, décrit dans un des articles qui précédent ;
    - le lointain petit - neveu d'Emile PARFONRY, l'horloger, mentionné dans d'autres articles;
    - le lointain cousin, via François - Xavier, des PARFONRY installés en France vers 1840 ;
    - de la même génération que :
             - Juliette, Antoine et Lucien PARFONRY, enfants de François PARFONRY et petits - enfants de Patrick PARFONRY de la lignée française ;
             - Paloma et Aubin PEIX, enfants de Marie PARFONRY et petits - enfants de Patrick PARFONRY de la lignée française;
             - Céleste, Lilas, Agathe MOUFFE et Zoé BENOIST, arrière - arrière - petits - enfants d'Anna PARFONRY, soeur d' Emile PARFONRY, l'instituteur et mère d'Henry PAESMANS, le cousin germain de mon père ;

             - Charlotte, petite-fille de Martine PARFONRY de la lignée française ;

      Souhaitons qu' un jour tous ces jeunes descendants, au nombre actuel de treize, appartenant à la 10ème génération du premier PARFONRY de Neerheylissem, puissent se souvenir de tous leurs ancêtres et prolonger les contacts renouvelés récemment.

     
      Hugo et Martin sont, en quelque sorte, les chaînons idéaux pouvant aider à maintenir l'esprit de convivialité qui s' est opéré depuis 2006 entre la Belgique et la France.

                                                                

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> Tardivement mais très sincèrement, je souhaite la bienvenue à Hugo. En lui souhaitant de trouver la joie pour lui- même et avec les autres...dans ce monde un peu fou.<br /> <br /> Encore merci Roland pour votre travail extraordinaire. J'y découvre des choses émouvantes dont je n'avais aucune connaissance.<br /> <br /> Bernard, fils de Jean et Annie de Bruxelles, et donc frère d'Aliette et Xavier<br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Cher Bernard,<br /> <br /> <br /> Merci pour votre aimable commentaire. Je ne suis pas un généalogiste dans l'âme. Je m'efforce en définitive de me baser sur un nom particulier, limité dans ses utilisations et assez<br /> spécifique pour en faire un témoignage de l'évolution de la société. De là, il en découle des rencontres, des recherches, des visites et du plaisir pour transposer tout cela, via l'aimable<br /> écrivain du dimanche que je suis, dans un langage un peu huilé. Mais dans tout cela, il y a eu l'agréable surprise de retrouver, non par la généalogie mais à travers le recoupement<br /> d'indices, une branche de mon arbre en France.<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de PARFONRY
  • : Le cadre directeur de ce blog consiste à réunir ce qui peut être transmis sur un patronyme. La présentation de tous ces personnages n'est finalement qu'une manière de transférer un patronyme. Qu'il soit culturel, social ou historique, ce patronyme ne fait que proposer un film dans lequel les séquences sont des instants de vie. L'environnement, le vécu de chacun a probablement plus d'impact sur ce que nous ressentons. Les gênes se diluent plus vite que le lien avec le mode de vie et les rencontres. Cette vision oblige à élargir le champs d'investigation en déviant de l'aspect purement généalogique. La découverte de nouveaux indices motive et assimile parfois cette recherche à une enquête. L'histoire ne peut être racontée de manière linéaire. Chaque élément, chaque personnage a droit à son histoire dans le récit tout en suivant le dénivelé et les courbes imposés par les aléas de l'Histoire et de la vie. Contrairement au patrimoine, un patronyme se voit contraint de s'adapter aux vicissitudes des évolutions sociales et des guerres. Le contenu des quelques 350 articles de ce blog a été rassemblé dans un livre intitulé "La véritable saga des PARFONRY de Neerheylissem - L'histoire d'un toponyme devenu un patronyme ".
  • Contact

Recherche

Pages

Liens