Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 12:34

       Jean PARFONRY, le père de François-Xavier, était considéré comme le premier de la lignée à avoir quitté Neerheylissem. Le fait que son deuxième fils Alexis, né en 1828, n'y soit pas mentionné dans les actes de naissance constituait une preuve significative.
Mais vers où est donc parti ce Jean, après la naissance de son premier fils François-Xavier à Neerheylissem en 1821 ?

      Un indice vient d'être découvert dans les actes de naissance de la ville d'Antwerpen (Anvers). Un enfant PARFONRY, mort le lendemain, est déclaré sans prénom (SN : Sine Nomen), le 27 février 1837, avec la mention du père (Joannes PARFONRY) et de la mère (Joanna LALLEMAND). Il s'agit bel et bien de Jean et de Jeanne, les parents de François-Xavier. Et manifestement, on peut envisager, entre les naissances d'Alexis et cet enfant, soit sur 9 années, que le couple ne soit pas resté inactif. Il reste peut être certaines découvertes à faire pour combler cette lacune possible dans la généalogie

      La question de savoir si ce fut Jean qui fut le premier membre de cette famille à s'aventurer vers d'autres lieux évolue également. Un acte de décès du 23 mars 1833 d'un enfant dénommé Thomas BROWNE, à l'âge de 2 mois et 12 jours, à Ostende, est un nouvel indice. Son père, portant le même prénom, né à Scott en Ecosse, avait 30 ans à cette époque. Il avait épousé une certaine Constance PARFONRY, exerçait le métier d' " handelsbediende " et habitait Kerkstraat, 23 à Ostende. Or, le registre de naissance de Neerheylissem nous avait déjà révélé l'existence d'une personne portant ce prénom de Constance et née le 18 décembre 1801. Les dates de naissance de Constance, de décès de l'enfant ainsi que l'âge du père correspondent pour nous permettre de faire le rapprochement. Constance PARFONRY est en fait la soeur cadette d'Emmanuel et de Jean et par conséquent la tante de François-Xavier.

      On ne peut dès lors affirmer que ce soit Jean qui fut le premier à s'aventurer vers d'autres terres. Manifestement, Jean et Constance ont participé à ce flux de migrations de gens de Neerheylissem et d'autres communes qui se sont notamment retrouvés en grand nombre dans le Wisconsin aux Etats-Unis. Le fait de les repérer dans des villes portuaires en Flandre est significatif. Mais rien ne prouve qu'ils ont traversé l'Atlantique. En retrouvant un jour la date et le lieu de décès de Jean et de Constance, on pourra en être assuré.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agnès Parfonry-Verret 21/11/2009 19:27


Roland,
Je te reçois 5 sur 5. J'ai l'acte de naissance de Constance Parfonry... Tout est sur une clef usb... J'ai besoin d'un informaticien ! Sur le Mac de Louise je ne sais pas envoyer de fichier. Et mon
PC est hors service, et au travail je n'ai pas le temps...
Mais je vais trouver une solution. J'ai commencé à les transcrire alors je t'enverrai les transcriptions avec.
Je voudrais bien aller aux archives départementales de Paris car si on trouve l'acte de décès d'Alexis on aura une indication sur son lieu de naissance.

J'ai aussi des photos du livre de Leroy-Beaulieu, dans le livre il n'y a pas plus sur la marbrerie. J'ai découvert dans le livre que cette étude a été publiée en mai 1870 dans la Revue des deux
mondes, et j'ai également pu la consulter à ma bibliothèque, le texte est identique. Cette revue généraliste est très importante elle touchait un public large et abordait des domaines variés de
manière sérieuse.

Je continue à chercher les autres livres et j'ai trouvé une brochure sur la bibliothèque des apprentis dont François Xavier s'occupait.
Encore bravo,
On continue. Si je tarde trop pour les fichiers il faudra se rencontrer avec les fichiers et nos ordinateurs...Pourquoi pas ?
A bientôt
Bises à Martine