Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 21:28

     A la suite du quiz précédent (voir article : Un petit quiz pour les vacances) qui avait intéressé pas mal d'entre vous, j'en ai élaboré un autre, spécifiquement centré sur la lignée belge des PARFONRY de Neerheylissem. D'autres suivront en suivant bien entendu les mêmes thématiques spécifiques. Voici les quelques vingt questions qui s'efforcent de relever quelques faits importants de cette saga. De quoi créer un matelas de connaissances nécessairement pas trop épais mais néanmoins suffisamment consistant pour celui qui est avide de découvrir. Les réponses, insérées dans un contexte plus élargi de documentations, peuvent être trouvées au travers des nombreux articles du blog, regroupés dans la catégorie : PARFONRY Neerheylissem.  Quelques mots clefs insérés dans le rectangle blanc Recherche permet également de retrouver plus facilement les anciens articles. Par facilité, les réponses sont données sans explications après le quiz.

 

1. A quel endroit à Neerheylissem fut arrêté, comme prétendu vagabond, Jean PARFONDRY en 1756 ou 1758, par les gardes du prévôt de L'ESCAILLE ?

a. dans une taverne

b. dans le cimetière

c. dans une exploitation de tuffeau proche

2. Que risquait Jean PARFONDRY, une fois aux mains du Prévôt de L'ESCAILLE ?

a. L'envoi aux galères

b. L'emprisonnement à vie

c. La peine de mort

3. Quels furent les deux effets directs prisent par les autorités autrichiennes suite à l'arrestation arbitraire de Jean PARFONDRY ?

a. modification de l'organisation  de la justice criminelle et enquête ouverte à l'encontre du Prévôt

b. enquête ouverte à l'encontre du Prévôt et versement d'indemmnités à Jean PARFONDRY

c. modification de l'organisation  de la justice criminelle et versement d'indemnités à Jean PARFONDRY

4. Pour quelle raison le métier de maître charron de Jean PARFONRY  n'a t-il pu être transmis à sa descendance au début du XIXème siècle ?

a. pas d'hommes parmi les enfants du maître charron

b. les enfants du maître charron étaient encore trop jeunes à son décès

c. la forge avait été rachetée par une autre famille de charron

5. A quelle année fait-on référence pour attester de la présence la plus ancienne connue  dans la rue des Charrons ?

a. 1770              b. 1800               c. 1807              d. 1825

6. Quel était l'épisode rocambolesque qui était relaté régulièrement par l'instituteur Emile PARFONRY ?

a. Le mariage en France d'un petit-cousin avec une princesse belge

b. L'arrivée tardive au port d'Anvers d'un neveu pour prendre un bateau pour le Congo

c. La conduite en état d'ivresse d'un petit-cousin exerçant le métier de cocher

7. Quelle est la particularité de Jean sur l'acte de baptême du 16 avril 1762

a. Il est déclaré comme enfant illégitime

b. On oublie de mentionner son prénom

c. Il est déclaré orphelin de père et de mère

8.Que fabriquait l'horloger Emile PARFONRY pour le roi Léopold II ?

a. une montre à gousset sertie de pierres précieuses en provenance du Congo

b. une montre en or portée par le souverain à son poignet

c. une montre à gousset avec l'effigie du Roi

9. Comment était appelé le concours pour lequel le Roi Léopold II remettait des montres à gousset fabriquée par l'horloger Emile PARFONRY ?

a. Prix du Tir du Gouvernement

b. Prix du Tir aux pigeons

c. Prix du Tir à l'arbalète

10. Comment se qualifie l'horloger Emile PARFONRY dans une lettre de 1930 ?

a. Le plus connu de la famille des Parfonry de Neerheylissem

b. Le plus riche de la famille des Parfonry de Neerheylissem

c. Le plus âgé de la famille des Parfonry de Neerheylissem

11. Avec qui l'horloger Emile PARFONRY a t-il discuté dans une cantine du bois de la Cambre à Bruxelles en 1930 ?

a. Emile PARFONRY, le futur militaire explorateur au Congo

b. Georges PARFONRY, le futur directeur commercial à la Compagnie électro comptable à Paris

c. Paul PARFONRY, l'artiste peintre parisien

12. Quel est l'objet retrouvé et conservé d'Alexis PARFONRY ?

a. Une pipe incurvée

b. Un greffoir avec une spatule en os

c. Une chope en faïence

13. De quelle superficie agricole totale disposait Alexis PARFONRY au décès de son épouse en 1942 ?

a. 2 ha 13 a et 10 ca

b. 5 ha 13 a et 10 ca

c. 15 ha 13 a et 10 ca

14. Entre quelles années, Emile PARFONRY a t-il exercé comme instituteur à l'école de Beauvechain ?

a. de 1910 à 1945

b. de 1914 à 1950

c. de 1920 à 1955

15. De quel diplôme complémentaire disposait l'instituteur Emile PARFONRY ?

a. géomètre

b. conducteur de trams

c. cartographe

16. De quelles passions l'instituteur Emile PARFONRY était-il animé ?

a. le jeu de boules et la belote

b. la colombophilie et le whist

c. la collection d'insectes et la manille

17. Quelle est l'orientation suivie par Georges PARFONRY lors de ses études secondaires  et dans quelle école ?

a. section latin-mathématiques au Collège Saint-Bertuin à Malonnes

b. section latin-grec à l'Athénée à Jodoigne

c. section  économie au Collège Saint-Albert à Jodoigne

18. Avec quel statut Georges PARFONRY quitta t-il la Belgique vers la France en mai 1940 après l'invasion allemande ?

a. réfugié civil

b. migrant en situation irrégulière

c. militaire déserteur

19. Combien de PARFONRY de la lignée française étaient présent à son mariage le 24 mai 1947 en Belgique ?

a. deux

b. quatre

c. aucun

20. Quel fut le cadeau offert par sa famille à l'occasion des Noces d'Or de Georges PARFONRY en 1997 ?

a. un album photos rassemblant tous les moments de la vie

b. un abonnement permanent aux activités du Centre culturel local

c. un séjour dans la région du Pont du Gard où il avait évacué en 1940

 

Voici les bonnes réponses :

1 : b        11 : a

2 : c        12 : c

3 : a        13 : a

4 : b        14 : b

5 : b        15 : a

6 : a        16 : b

7 : a        17 : b

8 : c        18 : a

9 : a        19 : c

10 : c      20 : c

Partager cet article

Repost 0

commentaires