Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 10:42

       Extrait du journal Le Figaro du 3 août 1906, on y découvre un article faisant référence à une distribution des prix au Lycée Carnot à Paris. Parmi les très nombreux élèves cités, on y lit le nom de  Parfonry. Il s'agit manifestement de l'un des deux fils de Paul PARFONRY. On hésite cependant entre Georges, le futur Directeur commercial d'IBM et Jean, le futur grand ophtalmologue.

       Georges, né le 3 juillet 1894, venait de fêter ses 12 ans et Jean, né le 9 août 1895, allait atteindre ses 11 ans.  Qui peut me faire le choix entre Georges et Jean ? Ont-ils été tous les deux au Lycée Carnot ?

       

Lycée Carnot

La distribution des prix du lycée Carnot a eu lieu le samedi 28 juillet, à neuf heures du matin, sous la présidence de M. Théry, directeur de l'Economiste européen, assisté de MM. Combarieu, inspecteur d'académie, et Frétillier1, proviseur du lycée.

Voici le nom des élèves le plus souvent nommés (ndlr: il s'en suit une liste importante de noms d'élèves)

........

Division élémentaire - Septième2, 1ère division : Parfonry, Dufourg, Demonge, Ehrlich, Moles, Poulain, Ruff, Bickart - 2è division : Lancelin, Poterin du Motel, Auboin, Loir, Kaplan, Lichtenberger - 3è division : Lefebvre, de Jarnieu, Escher, Gossart.

..........

       A y constater la présence de l'Economiste Edmond Théry (1854-1925), Grand Officier de la Légion d'Honneur (en janvier 1913), membre de l'Académie d'agriculture mais surtout du Conseil supérieur des statistiques, on ne peut qu'y voir des prémices de lien avec Georges, futur membre de la Société de statistique de Paris en 1938, dont ce même Conseil supérieur des Statistiques, créé en 1885, sera une émanation. Georges aurait-il été marqué dans sa jeunesse par la poignée de main et les félicitations que lui aurait transmises le grand économiste Edmond Théry ?  A moins que la localisation de ce Lycée Carnot sur le Boulevard Malesherbes s'avérait être une anticipation de sa carrière ayant démarré à la Compagnie Electro-Comptable, ancêtre d'IBM, et logée elle aussi sur ce même Boulevard.

Mais pour d'autres, c'était Jean le plus doué du point de vue scolaire. Et le plus apte donc à recevoir les félicitations. 

Alors qui c'est !! Georges ou Jean !! J'attends des éléments de réponse pour qu'on puisse donner un prénom à ce texte. Il se peut que les carnets scolaires de cette époque existent encore ?

        Ce qui est certain, c'est que ce lycée Carnot fut le lycée de prédilection de la famille. Les enfants de Georges y furent inscrits. Jacques y terminera, après le Collège de Juilly, son parcours scolaire dans le primaire. L’exigence de ce type d’enseignement lui laissera un goût amer contrairement à son frère Pierre.

1 Frétillier : Il fut le proviseur du Lycée Carnot de 1895 à1909 ;

2 Septième : ancienne dénomination du CM 2; la numération démarrait avec l'appellation de 11ème pour le CP ;

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agnès Parfonry 18/04/2012 09:55

Bonjour cousin,
Je pencherais plutôt pour Jean compte tenu de son âge et de ses résultats scolaires ! L'intellectuel, c'est lui, pas Georges !Je ne connais pas leur parcours scolaire (je vais enquêter auprès de
françois epour Jean). Mon père Pierre a lui aussi été au lycée Carnot, bien plus tard....Mais avec son tempérament rêveur il n'avait que les prix de poésie... A bientôt, Agnès
P.S. : le Figaro est une mine de renseignements (j'ai beaucoup aimé l'annonce pour la garde de Michel...).